Détermination de l'azote

On utilise la méthode Kjeldahl pour déterminer la teneur en azote d'un échantillon. Dans ce type d'analyse, l’échantillon est digéré par un acide fort et l’azote libre réagit afin de former du sulfate d'ammonium.

On ajoute des catalyseurs (comprimés) pour accélérer ce processus. L'étape suivante consiste en une distillation suivie d'une titration. Plusieurs produits chimiques sont nécessaires lors de ce processus. Des acides pour la digestion aux solutions et indicateurs volumétriques pour la titration finale.

Sélection de produits

Les réactifs pour la méthode Kjeldahl pour la détermination de l'hydrogène.

Une gamme complète de réactifs pour la méthode Kjeldahl, prêts à l'emploi, qui évitent les accidents potentiels pendant la préparation.

Catalyseurs Kjeldahl pour la détermination de l'azote.

Une vaste gamme complète de comprimés prêts à l'emploi qui vous permettent de répondre aux exigences les plus strictes relatives à la phase de décomposition de l'acide sulfurique.

FAQ

On utilise la méthode Kjeldahl pour la détermination quantitative de l'azote contenu dans des substances organiques, plus la quantité d'azote contenue dans les composés inorganiques ammoniac et ammonium (NH3/NH4+) dans tous les types d'échantillon d'aliments ou environnementaux tels que :

  • La viande et les produits dérivés tels que les saucisses
  • Les céréales et la farine
  • Le cacao
  • Le lait et les produits dérivés (formage et produits laitiers)
  • Le sol
  • L’eau (usée et potable) ou les effluents...

Documentation